L’atelier infini

4 novembre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Retour sur l’état des lieux écologique…

Le dernier week-end de mai, nous avons eu le plaisir d’accueillir plusieurs scientifiques qui ont mené le premier chapitre d’un état des lieux écologique du parc.

Très rigoureux, chacun a envoyé un rapport sur ce qui a été observé dans trois domaines : les coléoptères, les escargots et les plantes.

Encore merci à Dominique Amon-Moreau, Xavier Cucherat, Benoît Dodelin, Rémy Saurat et Emilie Weber.

Botanique_Weber_E_2018_Esquisse botanique Coléoptères_Dodelin_2018 Coléoptères Château de Lusigny sur Ouche Malaco-Arion-ide_CR_20180613

Une première page d’un inventaire à développer dans les années à venir.

2 octobre

Récolte de pommes

Une saison radieuse

A la fin d’un été très chaud jusqu’à la sécheresse, le généreux verger nous offre une multitude de pommes juteuses… Qu’en faire ? Après discussion, nous avons décidé d’explorer la Piste du Jus de Pomme….

Cueillettes tous les week-ends, tris des pommes, conditionnement, transport jusqu’aux portes du Jura pour aller presser les beaux fruits colorés. On attend d’aller maintenant chercher les 264 bouteilles ! Et là, c’est une autre affaire… car il nous faut des caisses adaptées.

à suivre…

15 août

Table décorée lors d'un mariage

Vive les mariés !

Tout au long de l’été, des groupes sont venus au château pour se retrouver. Certains étaient là pour une bonne raison : un mariage !

Notre proposition de vivre le lieu quelques jours et de choisir son propre style de décoration et organisation attire les couples inventifs.

Parfois, les mariés choisissent de partager avec leurs convives la bière que nous fabriquons ici. Et d’autres, aventuriers, viennent s’initier à l’art du brassage pour fabriquer « leur » bière ! Un joli cadeau qui participe de la décoration de table.

2 août

Reprise du buis

Les buis : décision radicale

Après plusieurs années d’observation, nous avons décidé cet été de « sacrifier » par le feu les buis vieux de 200 ans… Force était de constater qu’ils subissaient plusieurs « ravageurs » : cochenille duveteuse, champignons, etc.

L'allée des buis hirsute

L’allée des buis hirsute après trois ans d’observation

Jusqu’au jour de l’été 2017 où pour couronner le tout, la pyrale du buis est arrivée… Toujours aussi avide, elle remonte année après année vers le Nord après avoir pondu des œufs d’où naîtront des chenilles qui ravagent les forêts et jardins . En Europe, ce papillon d’Asie importé malencontreusement il y a quelques années ne mange qu’un seul végétal : le buis ! Dommage… dans notre culture celui-ci avait acquis la qualité symbolique d’arbuste quasi-immortel. Parce qu’il est un végétal à feuillage persistant ? Pas seulement… Son bois très dur a été utilisé depuis des centaines d’années pour la fabrication des manches d’outils, pour la réalisation des bois à graver, des boutons et des flûtes. Autant d’usages très culturels qui en faisait un vrai allié de l’homme.

Et puis le buis a été l’un des éléments marquants des jardins dits « à la française ». Taillable a priori à l’infini, il peut épouser les formes que le jardinier-sculpteur lui donne. C’est un des arbustes qui acceptait le mieux la domination humaine.  Un peu comme son grand cousin le platane. Taillé, sculpté, retaillé, … il finissait par n’être plus qu’une forme géométrique verte, organisant des cheminement, et son branchage essayait de survivre à toutes ces attaques annuelles.

Détail du buis avec chenille

Détail du buis avec chenille

Ici, on a décidé de faire une coupe de rabattage sévère. Quelques semaines plus tard, nous constatons avec plaisir que les pieds renaissent déjà. Un désir de vivre extraordinaire… Une nouvelle leçon que nous donne le buis.

Mais il nous faudra rester vigilants car les chenilles seront probablement à nouveau là au printemps prochain. Une surveillance et un nouveau traitement au Bacille de Thuringe sera donc probablement nécessaire, mais beaucoup plus facile à faire sur des petits pieds renaissants.

buis_feu

Feu pour détruire les branches envahies par les chenilles

 

21 juillet

L'Ouche, la bière...

Rassemblement de gens « L’Ouche »

Le week-end du 21 juillet les membres du conseil d’administration de la Brasserie des Sources de l’Ouche se sont réunis au château. Deux jours de discussions pour faire avancer le projet de la micro-brasserie artisanale.

Dans la brasserie en travaux

Dans la brasserie en travaux

Après un DLA (Dispositif Local d’Accompagnement) constructif mené en partenariat avec le Pôle d’Economie Solidaire de Dijon et animé par Cyrille Renard (Chantier Mobeele), les membres de l’association ont travaillé pour définir les contours de ce que seront demain la brasserie et les différentes bières créées par Michel Jeannès, le brasseur.

Augmenter la production, économiser l’énergie du brasseur par des outils plus adaptés, développer le réseau des « points L’Ouche », mettre au point de nouvelles bières, etc. : l’aventure est belle, elle s’inscrit parfaitement dans le projet d’ensemble du château de Lusigny.

30 juin

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Regarder autrement…

Le 30 juin, l’artiste Géraldine Trubert et la naturaliste Dominique Amon-Moreau entrainaient les participants de l’après-midi « A la Loupe et au crayon » dans des visites insolites du parc ! L’une proposait aux personnes de s’asseoir au bord de l’eau et de prendre le temps dessiner pour voir autrement, l’autre engageait les participants dans une découverte « par le détail » du parc et de ses habitants naturels : insectes, fleurs et autres plantes…

Deux regards passionnants et complémentaires pour une après-midi partagée !

affichette_loupe-crayon_2018-VL

Le groupe dans la prairie

Le groupe dans la prairie

 

29-30 juin

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Qui habite ici ?

Le 29 juin, c’est la fête de l’école et des cabanes au château ! Le 30 juin, une après-midi atelier pour voir autrement… Avant de bâtir, il faut observer. Prendre le temps de visiter les lieux en plongeant dans le réel pour découvrir les habitants du site.

29 juin, à partir de 18h : découverte des travaux réalisés par les enfants pendant l’année scolaire sur le thème des cabanes. Parcours pour découvrir les traces du travail mené avec Géraldine Trubert : construction de mini-cabanes dans le parc comme autant de gestes symboliques. Concert des enfants, puis pique nique des familles.

30 juin, à partir de 14h : « affichette_loupe-crayon_2018-VL » deux temps d’atelier pour voir ce qui nous entoure.

 

 

11 juin

etiquetteuse_web

Vente directe de bière « L’Ouche » !

La brasserie des Sources de l’Ouche est ouverte les vendredis soir (17h-20h) et les samedis matin (11h-13h). L’occasion d’acheter les dernières productions, d’échanger avec le brasseur sur les dernières découvertes et les prochaines recherches…

Tarifs : 3,50€ la bouteille de 33 cl, 30€ le carton de 12, 10€ la triplette de dégustation.

Contact : Michel Jeannès au 06 88 96 01 50

 

26 et 27 mai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vers un état des lieux écologique du parc…

Cinq naturalistes se sont retrouvés* ce dernier week-end de mai pour un premier pas vers un état des lieux du parc du château. Par un temps magnifique et de belles lumières, nous avons observé avec eux une multitudes de signes réconfortant sur la bonne santé de cet écosystème qui garde les traces de l’histoire. Premier bilan de cette étape : le 30 juin, à l’occasion d’une demi-journée d’ateliers ouvert à tous.

Naturalistes participants : Dominique AMON-MOREAU, écologue et naturaliste, initiatrice de cette rencontre et écologue ; Xavier CUCHERAT, malacologue ; Émilie WEBER, botaniste ; Benoît DODELIN et Rémy SAURAT, entomologistes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Approche botanique


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

la prairie sud, plus pauvre en végétaux, plus riche en sol


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

observation entomologiste


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Merveilleuse prairie nord !


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans la zone humide…

 

 

6 mai

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bienvenue au château !

Comme chaque année depuis 2012, nous proposons aux visiteurs, passants et amoureux du patrimoine de venir visiter le site le premier dimanche de chaque mois. Un parcours audio permet d’entendre l’histoireL’occasion aussi de partager ns questionnements et nos projets.

Entrée (adulte) + parcours audioguidé : 5 € / Entrée gratuite pour les enfants et jeunes de moins de 18 ans.

AP_flyer_ouvertures