2 août

Les buis : décision radicale

Après plusieurs années d’observation, nous avons décidé cet été de « sacrifier » par le feu les buis vieux de 200 ans… Force était de constater qu’ils subissaient plusieurs « ravageurs » : cochenille duveteuse, champignons, etc.

L'allée des buis hirsute

L’allée des buis hirsute après trois ans d’observation

Jusqu’au jour de l’été 2017 où pour couronner le tout, la pyrale du buis est arrivée… Toujours aussi avide, elle remonte année après année vers le Nord après avoir pondu des œufs d’où naîtront des chenilles qui ravagent les forêts et jardins . En Europe, ce papillon d’Asie importé malencontreusement il y a quelques années ne mange qu’un seul végétal : le buis ! Dommage… dans notre culture celui-ci avait acquis la qualité symbolique d’arbuste quasi-immortel. Parce qu’il est un végétal à feuillage persistant ? Pas seulement… Son bois très dur a été utilisé depuis des centaines d’années pour la fabrication des manches d’outils, pour la réalisation des bois à graver, des boutons et des flûtes. Autant d’usages très culturels qui en faisait un vrai allié de l’homme.

Et puis le buis a été l’un des éléments marquants des jardins dits « à la française ». Taillable a priori à l’infini, il peut épouser les formes que le jardinier-sculpteur lui donne. C’est un des arbustes qui acceptait le mieux la domination humaine.  Un peu comme son grand cousin le platane. Taillé, sculpté, retaillé, … il finissait par n’être plus qu’une forme géométrique verte, organisant des cheminement, et son branchage essayait de survivre à toutes ces attaques annuelles.

Détail du buis avec chenille

Détail du buis avec chenille

Ici, on a décidé de faire une coupe de rabattage sévère. Quelques semaines plus tard, nous constatons avec plaisir que les pieds renaissent déjà. Un désir de vivre extraordinaire… Une nouvelle leçon que nous donne le buis.

Mais il nous faudra rester vigilants car les chenilles seront probablement à nouveau là au printemps prochain. Une surveillance et un nouveau traitement au Bacille de Thuringe sera donc probablement nécessaire, mais beaucoup plus facile à faire sur des petits pieds renaissants.

buis_feu

Feu pour détruire les branches envahies par les chenilles